4 pistes pour vivre une épreuve avec plus de résilience

arbre sur un rocher

La résilience est la capacité à s’adapter et à surmonter les épreuves.

Nous vivons tous des épreuves plus ou moins intenses au cours de notre vie. S’il n’est pas possible de prévoir leur intensité et leur arrivée, il est en revanche possible d’adopter quelques principes pour mieux les surmonter.

 

1. L’état d’esprit du roseau

Le roseau plie mais ne se rompt pas. Être capable de souplesse et d’adaptation est essentiel (notamment dans l’accueil de ses émotions). Et surtout, se rappeler qu’on l’a déjà fait un certain nombre de fois !
Tu as déjà vécu des épreuves dont tu as pu te relever. Note ces fois où tout te semblait insurmontable et où malgré tout, tu t’en es sorti.e.
Utilise ces exemples pour affirmer ta confiance en toi ! Tu es déjà capable de te relever !

Crée-toi un environnement et des habitudes soutenantes. Quand l’épreuve arrive, on peut se replier sur soi et ne pas oser aller vers les autres pour de multiples raisons. Trouve au moins une personne ressource où tu es à 100% sûr.e aujourd’hui qu’elle ne te jugera pas et t’apportera son soutien. Connais ce qui te fait du bien et prends l’engagement de poursuivre au moins une activité qui te ressource au moment où tu seras au plus mal.
Tout ce qui est rassurant pour toi avant l’épreuve te demandera un effort pour y retourner, mais moindre que si tu ne l’as pas déjà prévu.

Pense également à pourquoi tu veux garder le lien à la vie. Cela peut être par passion forte pour quelque chose d’essentiel à tes yeux ou bien par refus de vivre une vie qui n’en serait pas une, pour ne pas devenir une sorte de zombie qui bouge mais sans flamme intérieure.

2. La capacité à naviguer la difficulté

Quand l’épreuve est là, il n’y a rien à faire. Le plus difficile est là.

Voici quelques pistes pour t’aider :
Accueille tes émotions. Roule-toi en boule dans ton lit. Dors.
Et surtout ne juge pas ce que ton corps te demande pendant le temps que ça dure.
Si on prend l’image de la tempête. Le vent souffle en rafale. On reste calfeutré à l’intérieur. Si on entend du bruit dehors, des tuiles qui tombent, ce n’est pas le moment de monter sur le toit pour réparer la toiture !
Donc par amour de toi-même, laisse ta fierté de côté et accepte de mettre du temps à te relever.
Rappelle-toi que ce moment va passer, ça passe toujours.

3. La capacité à croire en soi et en plus grand que soi

Tu peux avoir le soutien de ton entourage ou pas. Dans tous les cas, le plus important c’est de savoir que tu peux compter sur toi et que les réponses pour traverser ça sont en toi.
N’as-tu jamais demandé leur avis à plusieurs personnes et qu’il différait pour chaque ? La réponse qui compte, c’est celle qui te correspond. Ton rythme, ta façon de faire, ton parcours…

La foi en quelque chose de plus grand, ça ne s’invente pas. C’est présent ou pas. Si tu as la foi en quelque chose de plus grand que toi, rappelle-toi que cette ou ces force(s) te soutiennent et t’apportent de l’énergie. Mais encore une fois, tu as les réponses et si tu demandes de l’aide, ne t’attend pas à un résultat précis. C’est la meilleure manière d’être déçu.e et de se croire abandonné.e de tous.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors, ils l’ont fait !”
Mark Twain

Alors il reste la foi en toi, tu as les ressources ou la capacité à les trouver et les créer. Tu peux tout transformer. Notre pouvoir créateur et notre force de résilience est immense.

4. Prêt.e à reconstruire

La reconstruction, je le rappelle, est un long processus. Ne te juge pas sur le temps que cela met pour toi pour te remettre complètement.
C’est l’occasion de tirer parti de ce chamboulement dans ta vie, de cet effondrement. Car oui, quand tout s’effondre, c’est l’occasion de faire table rase, d’y voir plus clair et de trouver tes fondations, ce qui est vraiment essentiel à tes yeux.
Plus tu verras ce moment de reconstruction comme un acte d’amour envers toi, envers les autres (pour qui tu auras davantage de compassion et de capacité à aider dans les mêmes défis) et comme une leçon précieuse pour vivre une vie encore plus épanouie et alignée à qui tu es, plus tu pourras accueillir les moments de rechutes, de difficultés, de honte, avec douceur et tu pourras reconnaître que cela fait partie du chemin. Les rechutes nous aident à nous libérer de certains poids, souvenirs, croyances qui ne nous servent plus.

Et si les anciennes fondations qui n’étaient pas les tiennes sont tombées, ce n’est pas le moment de chercher à tout prix à retrouver une situation perdue qui te donne l’illusion de te rassurer. Lâche prise sur le comment, reviens à toi, en douceur. C’est comme si tu étais dans le filet du diable dans Harry Potter, plus tu chercheras à t’en sortir en force, et plus le filet se resserre… Alors que si tu lâches prise et reviens à toi, sans attentes, alors le filet te relâche, tout simplement.

En complément, voici une série de vidéos que j’ai tournées au moment où je traversais ma propre tempête personnelle. Un véritable effondrement intérieur qui m’a donné les clés pour encore mieux accompagner et qui m’a permis de vraiment voir ce qui était essentiel pour moi. Donc d’être encore plus en accord avec moi-même et encore plus heureuse de vivre la vie que je me choisis à chaque instant.

 

J’espère que cela t’éclairera !

Je réponds à tes questions en commentaires si tu en as ! Et si tu as aimé cet article, partage-le !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 astuces

J’ai un cadeau pour toi !

En t’inscrivant à la newsletter pour recevoir de l’inspiration hebdomadaire et les dates des nouveaux événements (bains de forêt et autres !), tu auras la possibilité de télécharger une liste de 5 astuces pour transformer ton quotidien.

Julia El Puma
Newsletter

J’ai un cadeau pour toi !

En t’inscrivant à la newsletter pour recevoir de l’inspiration hebdomadaire et les dates des nouveaux événements (bains de forêt et autres !), tu auras la possibilité de télécharger une liste de 5 astuces pour transformer ton quotidien.

.