Se donner toutes les chances en 2022

Julia devant son ordi

Chaque début d’année est l’occasion de faire le point sur sa situation et de changer certains comportements qui ne nous servent plus.
Les résolutions de nouvelles années riment souvent avec torture. Pourquoi ?
Parce qu’elles sont déconnectées de nos besoins profonds et elles ne prennent pas en compte la difficulté à changer.
Ce qui amène donc plutôt à se tirer une balle dans le pied que de repartir du bon pied !

Revenir à l’essentiel

Au fond, ce que nous désirons pour chaque nouvelle année c’est améliorer sa qualité de vie.
Donc que tu appelles ça “résolution”, “intention” ou “décision”, je te propose deux étapes pour les aligner avec toi.

1. Tire un bilan de l’année passée

Dans tes habitudes et comportements :

  • Qu’est-ce qui t’a pesé ?
  • Qu’est-ce que tu aurais aimé faire et que tu as repoussé ?
  • Qu’est-ce qui t’a fait du bien et qui demanderait à être gardé ?

Ce sont juste des exemples de questions que tu peux te poser. Essaie de regarder les différents domaines de ta vie pour sonder ceux qui ont le plus besoin de ton attention.

2. Fais émerger quelques mots clés

Pour orienter les nouveaux comportements que tu souhaites intégrer dans ta vie, pense en termes de mots / expressions clés qui donnent une direction large et qui t’offrent la liberté d’explorer diverses manières d’aller dans leur direction.
Evidemment, tu es à la source de ces mots-clés.

Choisis-en 3 à 5 pour prioriser.

En avoir peu te permet de garder ton attention et ta concentration. Plus tu veux en faire, plus tu as de chances de te décevoir.

Mettre en place

Une fois que tu as identifié l’essentiel :

  • tu peux poser des objectifs par rapport à tes besoins. Là, tu peux réfléchir au temps que tu veux mettre pour intégrer cette habitude. Si tu pars de zéro, n’imagine pas te transformer en une semaine. L’objectif doit à la fois te challenger pour te motiver et ne pas être inatteignable pour éviter de fortes déceptions.
  • puis tu peux réfléchir aux actions et routines à mettre en place pour atteindre cet objectif. Je te conseille de penser aux premiers pas à faire. Je détaille cela dans le point suivant.

Dépasser la procrastination

Tu trouves tout ça génial mais tu sais déjà que tu vas procrastiner car c’est toujours ce qui se passe et plus le temps défile, plus c’est difficile de s’y mettre.

D’abord, je souhaite te rappeler : Tu fais ça pour toi !
Si quelqu’un attend ton changement de comportement et que tu n’es pas à l’origine de ta décision, il y a un hic !

Douceur avec soi-même

Ensuite, je l’ai écrit au début, le but est d’améliorer ta qualité de vie. Donc douceur pour toi-même avant tout ! Si tu n’arrives pas à changer ton comportement, cela ne sert à rien de t’auto-flageller !

Prends le temps de te poser ces questions :

  • est-ce que le besoin est réel ?
  • est-ce que le moyen choisi est cohérent ?
  • Si tu as répondu “oui” aux deux questions, tu peux creuser quels sont tes bénéfices secondaires à ne pas mettre en place ce changement (qu’est-ce que tu gagnes à ne pas changer ?).

Distinction : discipline versus rigidité

La discipline consiste à trouver un moyen pour répondre à un besoin et à garder en vue ce besoin.

La rigidité revient à oublier son besoin de départ et à s’accrocher au moyen trouvé. C’est ce qui risque le plus de te dégoûter.

Décision

Quand tu as fait le tri des raisons qui te retiennent, il te revient de décider !
Personne ne va le faire à ta place. Mais tu peux toujours trouver un partenaire pour te soutenir, quelqu’un à qui tu confies ton objectif et informe de tes progrès et difficultés. Le simple fait de savoir que quelqu’un sait ce que tu fais peut t’aider à garder la motivation !

Ensuite, rappelle-toi. Nous avons beau aimer le changement, quand il s’agit de nos habitudes, nous avons du mal à les faire évoluer. Donc il est fort probable qu’au début il faudra te forcer un peu !
Un peu = quelques minutes de sport au lieu des 30 minutes souhaitées, deux repas équilibrés par semaine au lieu d’une dizaine, etc.
Au début = les premières semaines / deux premiers mois.
Si au bout de ce temps, tu ne vois toujours pas les bienfaits ou tu vois cela encore comme de la torture, il est bon de revenir à la case choix de l’objectif.

Un point sur les routines

Les routines ne sont pas pour tout le monde !
Que fait si la routine n’est pas ton truc ?
Tu connais ton besoin. Pense à plusieurs manières d’y répondre et varie les moments de la journée ou de la semaine pour y répondre, varie également les lieux.
Le risque étant d’oublier, je te conseille de garder en vue ton objectif : affiche-le sur ton frigo, ta porte des W.C., dans ton téléphone, etc.

 

Célébration

Et, enfin !, pense à te célébrer pour les étapes passées ! Et à éprouver de la gratitude pour toi-même !!!

 

Je te prie de me partager toute astuce qui fonctionne pour toi ou bien toute question qui surgirait à la lecture de cet article.
Merci !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 astuces

J’ai un cadeau pour toi !

En t’inscrivant à la newsletter pour recevoir de l’inspiration hebdomadaire et les dates des nouveaux événements (bains de forêt et autres !), tu auras la possibilité de télécharger une liste de 5 astuces pour transformer ton quotidien.

Julia El Puma
Newsletter

J’ai un cadeau pour toi !

En t’inscrivant à la newsletter pour recevoir de l’inspiration hebdomadaire et les dates des nouveaux événements (bains de forêt et autres !), tu auras la possibilité de télécharger une liste de 5 astuces pour transformer ton quotidien.

.